La musique en Islam

L'Unicité At-Tawhid
Le mariage en Islam

La cigarette en Islam

Accueil

Grands Péchés Islam

Le quarante-et-unième grand péché : CROIRE AUX DEVINS ET À L'ASTROLOGIE


ALLAH LE TRÈS HAUT a dit :

«Et ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune connaissance. L’ouïe, la vue et le cœur: sur tout cela, en vérité, on sera interrogé.»
[Sourate 17, Verset 36]

ALLAH LE SUBLIME PAR EXCELLENCE a dit :

«[...] une partie des conjectures est péché. [...]»
[Sourate 49, Verset 12]

ALLAH LA VÉRITÉ PAR EXCELLENCE a dit :

«[C’est LUI] qui connaît le mystère. IL ne dévoile Son mystère à personne, sauf à celui qu’IL agrée comme Messager et qu’IL fait précéder et suivre de gardiens vigilants,»
[Sourate 72, Versets 26 et 2327]

Le Prophète a dit :

«Celui qui va chez un devin et croit en ses paroles, a d'ores et déjà dénié ce qu'ALLAH a fait descendre sur Mouhammed.»
[Hadith rapporté par Abou Dawoud (n°3904). Le sheikh el-Albani le qualifie d'authentique. INCHA ALLAH voir "Sahih el-djami3" (n°5939)]

La chaîne de ce hadith est sûre. Il est rapporté sur l'autorité de 3Awf, lequel le rapporte sur l'autorité d'Ibn Sîrîn, lequel le tient d'Aboû Hourayra Radia ALLAH 3Anhoe

Il a dit un matin après qu'il eût plu au cours de la nuit : «ALLAH LE TRÈS HAUT a dit : « Ce matin certains de Mes serviteurs se sont comportés en croyants et d'autres en incroyants. Ceux qui ont dit : « Nous avons reçu la pluie par la Grâce et la Miséricorde d'ALLAH », ont foi en MOI et renient les étoiles. Quant à ceux qui ont dit : « Nous avons reçu la pluie grâce à telle ou telle étoile », ceux-là ont foi dans les étoiles et M'ont renié ».»
[Hadith rapporté par al-Boukhâri (n°846) et Mouslim (n°71)]

Il a dit : «Celui qui va chez un devin, l'interroge puis croit en ses paroles, se verra refuser sa prière pendant quarante jours.»
[Hadith rapporté par Mouslim (n°2230)]

Il a dit : «Celui qui tire quelque connaissance des étoiles la tire de la magie.»
[Hadith rapporté par Abou Dawoud (n°3905), Ahmed (1/227) et Ibn Madja (n°3727). Le sheikh el-Albani le qualifie d'authentique : INCHA ALLAH voir "silsilatou-l-ahadith as sahiha" (n°793)]



Le sheikh El-3Outhaymine (RahimahouLAHI) a dit :

(INCHA ALLAH voir son livre «L'explication du recueil "Riyad Es-Salihin". Chapitre 303 : L'interdiction de consulter les devins.»)

Le kâhin (traduit par devin) est celui qui donne des informations sur des événements futurs. Il dit à celui qui le consulte : "Ta vie connaîtra une grande prospérité à telle date" ou "dans peu de temps un événement important va changer ta vie".

Les devins sont des hommes qui ont des alliés parmi les djinns. Les djinns sont des êtres qu'ALLAH L'UNIQUE a dotés d'un pouvoir prodigieux. Ils sont rapides et puissants. Ils s'élèvent dans le ciel et y tiennent des postes d'écoute. Quand ALLAH SOUBHANOU WA TA3ALA décrète une décision dans le ciel, les anges en parlent et les démons écoutent à la dérobée ce qu'ils disent puis descendent vers leurs alliés les devins et le leur communiquent. Ces derniers ajoutent aux informations qu'ils reçoivent des démons des informations mensongères comme a dit l'Envoyé d'ALLAH : «Les démons écoutent l'information à la dérobée et la soufflent aux devins qui y mêlent cent mensonges venant d'eux-mêmes.». Si certaines informations dites par le devin s'avèrent vraies, c'est parce qu'elles ont été dérobées du ciel par les démons. 3Aisha Radia ALLAH 3Anhoa interrogea le Prophète à propos des devins et il répondit : «Il ne faut en aucun cas se fier à eux.» >. Si 3Aisha Radia ALLAH 3Anhoa a posé cette question, c'est que du vivant de l'Envoyé d'ALLAH et plus précisément avant qu'il ne reçoive la révélation, les démons se mettaient à tenir dans le ciel des postes d'écoute comme a dit ALLAH LE TRÈS HAUT :

«Nous y prenions place pour écouter. [...]»
[Sourate 72, Verset 9]

Quand ALLAH 3AZAWADJEL le chargea de la mission prophétique, les démons qui essayaient de se positionner dans leurs postes d'écoute pour dérober les informations devinrent la cible de projectiles en feu : «Nous y prenions place pour écouter. [...]»
[Sourate 72, Verset 9] Le Prophète a dit au sujet des devins : "laysoû bi shay' (littéralement : Ils ne sont rien)", c'est-à-dire : "Ne tenez pas compte de ce qu'ils disent et ne vous intéressez pas à eux".

3Aisha Radia ALLAH 3Anhoa dit au Prophète : «Envoyé d'ALLAH , ils nous disent parfois des choses justes.». Il répondit : «C'est une parole juste que le démon a dérobée [du ciel] et qu'il a soufflée à son affidé (le devin). Celui-ci y mêle cent mensonges»
[Hadith rapporté par el-Boukhari et Mouslim] Nous devons donc démentir ces devins, et celui qui les consulte et croit en leurs paroles a d'ores et déjà dénié ce qu'ALLAH LE CONNAISSEUR du visible et de l'invisible par EXCELLENCE a fait descendre sur Mouhammad , à savoir le Coran, car en croyant à ces gens qui prétendent connaître les choses qui relèvent du mystère (el ghayb), on traite la parole suivante d'ALLAH LA VÉRITÉ PAR EXCELLENCE de mensonge :

«[...] Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l’Inconnaissable (el ghayb), à part ALLAH [...]»
[Sourate 27, Verset 65]

Pour ce qui est des astrologues, il faut savoir qu'il existe deux sciences qui s'intéressent aux étoiles :

- Une science utile qui est appelée "science de la voie" (3Ilm at-tasyîr), l'astrononmie : C'est une science qui étudie les mouvements des astres et leurs orbites et par laquelle on peut définir les saisons et comprendre pourquoi le jour s'allonge et se raccourcit. Grâce à la connaissance de l'orientation des étoiles, on peut s'orienter sur terre. En effet, ALLAH LE TRÈS HAUT a disposé pour nous les étoiles en guise d'indications quand nous sommes sur terre ou en mer de sorte à ce que nous ne nous égarions pas. IL - EXALTÉ SOIT-IL - a dit :

«ainsi que des points de repère. Et au moyen des étoiles [les gens] se guident»
[Sourate 16, Verset 16]

- Une science dite science de l'effet (3Ilm at-ta'thîr) : Il s'agit en fait d'une pseudoscience. Elle consiste en la connaissance de la spiritualité des astres et des planètes et de leur influence - ta'thir - sur ce qui se passe sur terre, comme le fait d'attribuer la tombée de la pluie aux étoiles et à leurs différentes positions qui est d'ailleurs une pratique connue des Arabes de l'époque d'ignorance antéislamique (djâhiliyya). Cette science est prohibée et il ne faut pas se fonder sur elle, car ce qui se passe dans le ciel n'a aucune influence sur ce qui se passe sur Terre et les étoiles n'ont pas de conséquence sur les évènements que nous vivons.

On entend souvent les gens dire : "Untel est né à telle date, il a tel signe astrologique, ce qui veut dire qu'il vivra heureux. Tel autre (qui est) né à telle date vivra malheureux parce qu'il a tel signe". Ils appellent cela l'ascendant (tali3). Or une telle pratique est illicite et il n'y a pas de différence entre le fait de croire à l'astrologue et le fait de croire au devin.

Dans les hadiths précités il y a la preuve de l'interdiction d'aller chez les devins. Le simple fait d'interroger un voyant entraîne la privation du mérite de quarante jours de prière. Le hadith en question qui est cité cl-dessus par adh-Dhahabî est le suivant : «Celui qui va chez un devin, l'interroge puis croit en ses paroles, se verra refuser sa prière pendant quarante jours.», mais ses termes exactes sont les suivants : "Celui qui fréquente un voyant et l'interroge sur quelque chose, il n'est accepté de lui aucune prière durant quarante nuits."

Si en plus celui qui l'interroge croit en ses paroles, il dénie ce qu'ALLAH LE TOUT PUISSANT a fait descendre sur Mouhammad comme révélation. Mais si on se rend chez un devin pour dévoiler son mensonge et son charlatanisme, on ne commet pas un acte blâmable. Au contraire, cela peut être même un acte louable comme l'a fait le Prophète avec le charlatan Ibn Sayyâd. Il lui dit : «Je te cache une pensée. Devine-la.». L'imposteur dit "ad-doukhkh", c'est-à-dire qu'il a réussi à deviner seulement la moitié du mot "doukhkhân (la fumée)" du verset auquel le Prophète pensait, à savoir le verset suivant :

«Eh bien, attends le jour où le ciel apportera une fumée visible.»
[Sourate 44, Verset 10]

L'Envoyé d'ALLAH lui dit : «Tais-toi donc ! Tu ne peux prétendre au rang des élus.» Il existe une pratique qui a un rapport avec l'astrologie et la divination, à savoir la superstition dire "tatyyour" où on se fie aux "touyour" (les oiseaux). Elle tire son origine de ce que faisaient les Arabes de l'époque de l'ignorance antéislamique - djâhiliyya - qui se fiaient aux oiseaux. L'un d'eux sortait de chez lui dans l'intention d'entreprendre un voyage et criait derrière les oiseaux qui étaient devant lui pour les pousser à voler. S'ils volaient vers l'avant, il continuait son voyage. S'ils volaient vers l'avant puis faisaient demi-tour juste après, il renonçait à son voyage. S'ils volaient à sa droite, il en déduisait un présage favorable. S'ils volaient à sa gauche, il en concluait un mauvais augure. Or les oiseaux n'ont aucune influence sur ce que l'homme fait. C'est pourquoi le Prophète a mis fin à ce genre de pratique afin que l'homme ne se fie plus à qui que ce soit sauf à ALLAH LE COMPAGNON PAR EXCELLENCE et a indiqué à quiconque est sur le point d'entreprendre un projet, de demander à ALLAH LE PARFAIT CONNAISSEUR ce qui est le mieux pour lui, par l'intermédiaire d'une prière dite "istikhâra".

Il a en effet dit : «Quand l'un de vous décide d'entreprendre un projet, qu'il effectue deux inclinations en dehors de la prière obligatoire, puis qu'il dise : "Mon DIEU, je TE demande ce qui est le mieux, en vertu de Ta science, je TE demande de m'en accorder la capacité en vertu de Ton omnipotence, et je TE demande de Ton immense faveur. TU es PUISSANT et je ne suis pas puissant. TU sais et je ne sais pas. TU es LE TRÈS SAVANT des choses cachées ! Mon DIEU ! Si TU sais que cette affaire - il mentionne la nature de cette affaire - est meilleure pour moi, concernant ma religion, ma vie, et les conséquences-mêmes de cette affaire, maintenant et plus tard, décrète-la donc pour moi et facilite-la moi, puis bénis-moi à son propos ! Et si TU sais que cette affaire est mauvaise pour moi, concernant ma religion, ma vie, et les conséquences-mêmes de cette affaire, maintenant et plus tard, détourne-la de moi, détourne-moi d'elle et décrète pour moi ce qui est le mieux, quoi qu'il s'agisse, puis rends-moi satisfait [de ce bien que TU m'as décrété]".»
[Hadith rapporté par el-Boukhari (n°6382), Abou Dawoud (n°1524) et At-Tirmidhi (n°478)] Une fois la prière de l'istikhara accomplie, le musulman agit comme à son habitude. Il continue ses activités et entreprend le projet qu'il a l'intention de faire. Si ce projet est meilleur pour lui, ALLAH LE TRÉS GÉNÉREUX PAR EXCELLENCE le lui facilitera. S'il est mauvais pour lui, ALLAH LE CONNAISSEUR PAR EXCELLENCE le détournera et l'éloignera de lui. Quant à la consultation du sort par les flèches ou par les oiseaux ainsi que d'autres pratiques de ce genre, elle n'apporte rien d'utile.


ALLAHOU A3LEM


La sorcellerie en Islam
La sorcellerie en Islam
   2013-07-14 • 1681 vues •  Sous-titrage : français
Pour devenir musulman dire : Ach'hadou an la ilaha il ALLAH, Mohamed...
abdul Mohsen Al-Ahmed : Le repentir d'un sorcier
abdul Mohsen Al-Ahmed : Le repentir d'un sorcier
   2013-07-08 • 784 vues •  Sous-titrage : français
Pour devenir musulman dire : Ach'hadou an la ilaha il ALLAH, Mohamed...

Grands Péchés Islam